b-/ Quelle(s) solution(s)?

Nous avons vu précédemment que le moteur à explosion était une des causes de la dégradation de l’environnement de notre planète. De ce fait, il est indispensable que nous trouvions une solution et donc un moteur capable de remplacer le moteur à explosion. Pour cela, ce moteur devra répondre à des conditions écologiques mais également économiques et financières. Il existe déjà plusieurs solutions envisageables pour remplacer le moteur à explosion.

 → Ainsi, plusieurs prototypes d’automobiles fonctionnent avec des moteurs hybrides. Ces moteurs sont constitués d’un moteur thermique classique et d’un moteur fonctionnant grâce à des " carburants propres ". Cependant, cette solution n’est pas totalement écologique et pose à peu près les mêmes problèmes que pour le moteur à combustion.

→  Les voitures électriques, autre solution envisageable, ont sans doute un avenir très prometteur devant elles mais elles ne permettent une réelle diminution de la pollution qu'à condition d'être alimentées par de l'électricité produite de manière écologique.

 →  Le moteur à gaz naturel. Le Gaz Naturel est un nouveau carburant pouvant alimenter les moteurs de nos automobiles. Dans le monde, on compte déjà presque 4 millions de véhicules fonctionnant au gaz naturel, dont 2 millions rien qu’au Brésil et en Argentine, et environ 7300 stations-service proposant du gaz naturel. En France, en décembre 2003, on comptait 7100 voitures en circulation pour 102 stations équipées. En Europe, le pays le mieux équipé est l’Italie, avec 420 000 véhicules, et des pays comme la Suisse ou l’Allemagne appliquent une politique très active en faveur du GNV. Ainsi, la Suisse dispose d’un réseau de distribution de GNV par canalisations, qui approvisionnent directement les stations-service, ce qui permet d’éviter la pollution due au transport par la route.

 →  La pile à combustible, utilisant l’hydrogène comme carburant, qui représente une partie de l’ensemble du système moteur à hydrogène, se révèle être une solution envisageable dans la mesure où son utilisation ne polluerait pas notre planète (pas de rejet de gaz à effet de serre, seulement de l’eau). Nous allons donc, dans la partie qui va suivre, développer ce concept qui s’avère intéressant pour notre avenir.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site